Taille du texte

- +
MeimunaOrganMug
Acheter un billet

Meimuna + Organ Mug

mer 17.05.23 20:00
Pop-folk | Touche à tout
Plein tarif : 32.- | AVS, AI, Étudiant·es : 25.- | Moins de 16 ans : 15.-
CarteCulture adulte : 15.-
CarteCulture enfant moins de 16 ans : 10.-
Passculture : gratuit (non disponible en ligne)

Meimuna

C’est un monde à fleur de peau, presque fragile, dans lequel Meimuna nous berce de sa voix pure et éthérée.

Quand on l’écoute, tout est limpide. La course des étoiles, le mystère lové au cœur intime des choses, la pulsation secrète, la sève, le sang, les rivières et les marées lunaires. Meimuna a ce talent rare de capturer la beauté, de l’habiller de mots simples qui filent droit vers le cœur, de la bercer de mélodies qui renaissent à chaque écoute et qu’on reconnaît pourtant comme des amies de toujours. 

Fondé en 2016 par la chanteuse et guitariste Cyrielle Formaz, Meimuna s’est imposée comme l’un des projets musicaux les plus précieux de la scène suisse et européenne. Se jouant des frontières musicales comme linguistiques, elle arpente avec grâce cette terre d’expression délicate et fragile, aux confins de la folk anglo-saxonne et de la poésie francophone, que peu savent ensemencer. 

En solo, en duo, en quatuor et même en formule orchestrale à 11 musiciens, Meimuna a déjà livré cinq EPs, joué en Chine, au Canada, en Allemagne, dans les pays de l’Est, séduit jusqu’au Mexique ou en Turquie avec une « Tristesse du Diable » devenue hymne pour les âmes en quête de lumière. Car quand on l’écoute, tout est limpide. Comme l’eau claire des sources de montagnes

  • Distribution


    Cyrielle Formaz : composition, interprétation
    Claire Moreau : guitare
    © Crédit photo Olivier Lovey

Organ Mug

Compositeur et producteur talentueux, le vaudois Organ Mug élabore une musique électronique qui se nourrit d’éléments organiques. Il peint des paysages sonores riches, porté par sa voix aiguë d’une finesse et d’une maîtrise impressionnante.

Après un premier album en guise d’introduction, Organ Mug revient avec Solastalgia, récit poignant d’un chagrin écologique et de son dénouement au cœur duquel l’éternel touche-à-tout rayonne, placide, au milieu du chaos. Une œuvre centrale, aboutie, réunissant sur un long format ce que l’artiste et producteur vaudois a amassé tout au long d’un libre parcours.

  • Distribution


    Morgan Hug : composition, production, instruments
    © Crédit photo Clémentine Bossard