JARDIN D’EDEN neutre_1920X1080
Acheter un billet

Jardin d’Eden

Stéphane Blok, André Hahne, 60 Miles trio et Guillaume Perret | Coproduction

ven 21.04.23 20:00
sam 22.04.23 20:00
Musique et plume éclairées
Plein tarif : 32.- | AVS, AI, Étudiant·es : 25.- | Moins de 16 ans : 15.-
CarteCulture adulte : 15.-
CarteCulture enfant moins de 16 ans : 10.-
Passculture : gratuit (non disponible en ligne)

À bien regarder la carte du monde, d’autres paradis se trouvent incontestablement aux quatre coins du globe. Ce jardin merveilleux serait-il donc à notre portée ? Stéphane Blok et André Hahne partent, aux côtés de 60 miles et Guillaume Perret, en quête d’histoires imaginaires à nous conter.

En parcourant une ancienne carte d’Arménie, ils sont tombés par hasard, à leur grande surprise et joie, sur le jardin d’Eden. Il se situerait dans la partie septentrionale de l’Arménie, aux sources du Tigre et de l’Euphrate, au pied du Mont Ararat. Cette découverte est un instant de bonheur. Le jardin des délices, le paradis sur terre, quelle bravade à la conjoncture récente ! Une inspiration infinie : le désir d’aller vers la couleur, la poésie, l’amour, la vie.

Avec pour toile de fond la situation actuelle, ils vont raconter, en mots et en notes, les histoires imaginaires du pays où l’on vit nu et où le miel coule à flot. A bien regarder la carte du monde, d’autres paradis se trouvent dans les quatre coins du globe. Il n’est pas nécessaire d’aller très loin, puisqu’il se trouve aussi au Tessin à Paradiso. Ce jardin merveilleux serait donc à notre portée ?

La terre promise est un endroit où l’on s’assied pour
Ne rien faire
C’est un banc
Un Tronc
Le Sol
Les herbes, une pierre
Alors quelqu’un s’en vient
Vous demande quelque chose
Ou ne vous demande rien
Peu importe
Et si personne ne vient
Peu Importe

Stéphane Blok

  • Distribution


    Textes, guitare : Stéphane Blok
    Basse : André Hahne
    Saxophone : Guillaume Perret
    Piano : Nicolas Gerber
    Batterie : Philippe Leibundgut
    Coproduction : L’Echandole – Yverdon-les-Bains
    © Crédit photo Bertrand Lehmann