À travers les générations

Soyons cash, l’énoncé de cet itinéraire ne sert en tout cas pas à dire que « tout était mieux avant ».
Et si vous le pensez, vous devriez vous laisser tenter par l’une ou l’autre de ces propositions, tant elles misent sur une volonté de croiser les propos, les époques, les petites histoires et les techniques, dans le but d’enrichir votre culture générale.

C’est un peu comme si, lors d’un dîner de famille, un grand-père et sa petite fille donnaient leur point de vue sur le féminisme ou la fracture numérique. Sauf qu’ici, on échange sur l’existence des services à asperges et des K7 audio, on découvre des savoir-faire artisanaux, on vogue (beaucoup) à travers l’histoire de la musique, tous styles confondus.
Dans ce parcours, les générations ne s’observent pas que dans l’âge des protagonistes, mais elles sont traitées via le regard que l’on porte sur ce qui nous a mené jusqu’à aujourd’hui.