Edito 2022-2023

EditoCouv (2)

Ralentir pour plus de plaisir.

L’an dernier, pour mon premier édito, j’avais naïvement mis un point d’honneur à éviter de parler de la pandémie. Un an plus tard, force est de constater que je n’y arriverai pas une seconde fois.

Après deux années chamboulées par cette crise mondiale, les habitudes ont changé, le monde s’est adapté. Qu’allons-nous retenir de ce chapitre ? Du côté de L’Échandole, nous avons envie de ralentir (un peu) ce rythme (trop souvent) effréné.

Entre l’avalanche de reports et les projets ayant vu le jour entre temps, nous avons finalement organisé 103 représentations lors de la saison 2021-2022, et ce fut un grand défi. Pour vous, d’abord. Freiné·es du jour au lendemain dans vos sorties, vous avez été ensuite submergé·es par l’offre artistique. C’est un peu comme passer de la première à la troisième vitesse ! C’est exigeant pour le moteur. Pour le milieu culturel aussi, le risque de surchauffe a menacé. Entre la masse de travail supplémentaire et certains changements de voie, il a fallu apprendre à adapter sa vitesse en permanence. Au moment de remettre de l’huile dans le moteur de ces « métiers passion », 2022-2023 se profile bien comme un tournant. Attention à ne pas se prendre le mur !

Pour cette nouvelle saison, nous pensons qu’il est plus sage de prendre le temps de respirer avec vous, au rythme des 70 représentations réparties sur 39 projets différents. Nous faisons aussi le pari de privilégier une certaine récurrence : avantageuse tant pour l’artiste que pour l’équipe d’organisation, mais aussi pour le public, qui aura plus de chances d’être disponible.

Ensemble, envolons-nous, admirons les traces du temps, réparons le Château avec des LEGO, rions sérieusement, abordons le monde du management, brisons des tabous, apprenons ce qu’est la bélonéphobie, découvrons 2 festivals ainsi que l’univers des backstages, admirons aussi bien les soixante ans de carrière qu’une première scène…

En voiture Simone (ou en bicyclette Yvette) !

Sylvain et toute l’équipe de L’Échandole